26
AVR

Rareté et pauvreté

Conférence Public-cible: Ouvert au grand public
La rareté définit une situation dans laquelle il n’y a pas assez de biens (ou de biens convoités) pour tous les individus. Cependant, derrière cette conception imagée, la rareté est historiquement indissociable des manières dont une société organise la distribution de la richesse, des groupes ayant des capacités différentielles d’appropriation de l’excédent, des logiques de comparaison interindividuelle accordant aux objets, et à l’accumulation des objets, une fonction sociale spécifique. Autant dire que dans ce cadre, les sociétés modernes ont davantage à faire à la question de la rareté-pénurie que de la rareté-finitude.
Avec ces éléments à l’esprit, nous nous interrogerons pour savoir si depuis quelques décennies les sociétés connaissent un processus de sortie de la rareté et de renouvellement de la pauvreté. L’interrogation peut sembler étrange dans un monde où tant d’individus sont dans la misère (presque un milliard de personnes dans le monde vivent avec moins de 1 dollar par jour) où tellement de personnes meurent chaque jour de faim. La question peut aussi paraître saugrenue dans un monde où, à part une toute petite élite mondiale, les individus ne cessent jamais de faire des calculs et des économies en fonction de la plus ou moins grande étroitesse de leurs revenus pour satisfaire leurs besoins et leurs attentes croissantes de consommation. Mais ces expériences – bien réelles – n’annulent pas la profondeur du changement en cours au niveau de la dynamique entre rareté et pauvreté.
Nous procéderons en deux étapes. En tout premier lieu, il sera indispensable afin d’étayer l’hypothèse d’un monde qui "regorge" de richesses de partir d’un ensemble d’éléments chiffrés. En second lieu, et une fois ce point établi, nous interrogerons le sens et la fonction de la pauvreté dans un univers d’excédents importants et d’abondance frustrée.
Quand?
26.04.2017 17:15 - 19:00
Où?
Site MIS 03 / Salle 3115
Avenue de l'Europe 20, 1700 Fribourg
Organisation
Domaine Sociologie, politiques sociales et travail social
Séverine Moll-Lauper
severine.moll-lauper@unifr.ch
Bonnesfontaines 11
1700 Fribourg
026 300 77 86/80
Intervenants
Danilo Martuccelli est professeur à l'université Paris V – René Descartes et, actuellement, membre senior de l'Institut universitaire de France.
Ses recherches s'organisent autour d'une perspective centrale : étudier les phénomènes collectifs à partir des expériences des individus.

CYCLE:
La pauvreté : un instrument politique toujours actuel

La pauvreté a constitué une question récurrente au cours de l'histoire, alimentant des débats passionnés sur son origine (les "bons" et "mauvais" pauvres) et les modalités de sa suppression. Force nous est de reconnaître que, arrivé quasiment au quart du XXIème siècle, la question revient avec véhémence au-devant de la scène sociale, politique, culturelle, économique, et technologique. Les objectifs du millénaire pour le développement (plus connus sous le sigle OMD) furent loin et même très loin d'avoir atteint leurs objectifs de réduction de la pauvreté fin 2015, même si les Nations unies aiment considérer que "la mobilisation mondiale en faveur des objectifs du millénaire pour le développement [a été] le mouvement de lutte contre la pauvreté le plus réussi de l'histoire" (Ban Ki-Moon, Préface du rapport 2015 sur les Objectifs du millénaire pour le développement).
Sentiments, émotions, préjugés… viennent troubler l'analyse de ce phénomène, et le mythe de l'assistanat revient en force dans le débat, avec un pauvre devenu "profiteur". Dans ce cycle de conférences publiques, nous reprendrons cette question de la pauvreté pour tenter de la documenter en croisant les regards et les approches. Nous essaierons, au travers des interventions, de construire un schéma de la pauvreté qui s'inscrit dans une vision complexifiée du monde dans lequel les enjeux de cohésion sociale prennent toute leur place. En effet, il est vite fait d'oublier que l'Homme n'est homme que parmi les autres hommes avec lesquels il interagit et se construit en tant que membre de la communauté humaine, autonome et responsable. Nous aborderons ces situations de pauvreté qui non seulement excluent toute une partie de la communauté humaine du jeu social, mais bien souvent favorisent des pratiques d'inhumanité qui, au regard de l'histoire de l'humanité, interpellent la civilisation occidentale comme garante des Droits de l'Homme, partout dans le monde, et donc comme garante d'une vision éthique du monde, respectueuse de la dignité de toutes et tous.

 
Autres événements dans le cycle
15.03.2017La "lutte contre la pauvreté" aujourd’hui : sur la voie de l’anti-modernité
22.03.2017Paix et pauvreté : les enjeux pour la société civile au Guatemala et en Colombie
30.03.2017La handicapologie : un "schéma de la pauvreté" ?
05.04.2017Être pauvre dans les quartiers en "renouvellement urbain"
12.04.2017Du "solidarisme" à la "cohésion sociale": pouvoirs publics et associations face à la pauvreté en France au 20ème siècle
26.04.2017Rareté et pauvreté
03.05.2017La pauvreté sous l'angle de Caritas
10.05.2017Faire face à la pauvreté?
15.05.2017Education et pauvreté: l'exemple de Madagascar
17.05.2017La pauvreté, un instrument politique indigne