02
DéC

La science-fiction: "un mauvais genre" de plus en plus respectable

Séminaire
Ouvert au grand public
02.12.2022
Présentiel

Alors que le fantastique traditionnel avait déjà acquis ses lettres de noblesse depuis longtemps, étant représenté par nombre d’auteurs canoniques – Mérimée ou Maupassant pour ne citer qu’eux – ce que l’on appelle depuis les années trente la «science-fiction» était jusqu’à récemment relégué dans l’arrière-boutique des « mauvais genres » : littérature de masse ou lecture d’adolescence, écriture simpliste, marquée par le sensationnel et l’invraisemblable, déconnectée des « vraies » questions qui doivent agiter un esprit cultivé. L’entrée dans le vingt-et-unième siècle a fort heureusement changé ces perspectives à courte vue, d’ailleurs surtout présentes dans l’aire francophone, alors que dans le monde anglo-saxon et dans la sphère slave la pertinence artistique et philosophique de l’imaginaire science-fictionnel était depuis longtemps reconnue. Cette particularité francophone est d’autant plus curieuse que la France, avec Jules Verne, et la Belgique avec J.-H. Rosny aîné, ont donné naissance à deux pères fondateurs du genre au dix-neuvième siècle.

Cet atelier se concentrera dans la matinée sur la diversité historique des thèmes et sur la théorie critique désormais riche et ambitieuse qui a légitimé la littérature de SF – Darko Suvin, Marc Angenot, Fredric Jameson, Irène Langlet – et examinera les stratégies utilisables pour son enseignement au niveau secondaire. L’après-midi sera consacré à la discussion de quelques oeuvres majeures de la SF, prises en majorité dans le domaine francophone.
Quand?
02.12.2022
Où?
Site MIS 08
Rue de Rome 6, 1700 Fribourg
Organisation
Service de la formation continue
Suchet Antonie
antonie.suchet@unifr.ch
Rue de Rome 6
1700 Fribourg
+41 (0)26 300 73 58
Pièces jointes