24
AVR

Servir de ferment à l'autorité de Dieu

Conférence, Cours public Public-cible: Ouvert au grand public
Dans la tradition monastique bénédictine, les personnes exerçant l’autorité ne sont que des instruments de l’autorité de Dieu et donc les premières appelées à incarner les attitudes d’écoute, d’obéissance et de service. C’est ainsi que la liberté s’ouvre au don de la vérité et de l'amour d’un Dieu dont la toute-puissance est miséricorde. Pour saint Benoît, l’autorité agit comme un ferment de sagesse qui n’escamote jamais la liberté de l’autre. Bien au contraire, elle lui permet de se découvrir, de s’affirmer, de choisir l’obéissance comme chemin de vie en plénitude. Ainsi, à chaque époque de l’histoire, les crises de l’autorité et de l’obéissance, qui sont des crises du sens de la liberté, ont trouvé dans l’expérience monastique comme une ouverture, ne fût-ce qu’une fissure, permettant à l’autorité de Dieu de venir raviver l’autorité humaine sclérosée dans les jeux abusifs de la soif de dominer, et ainsi de raviver la liberté de vivre un amour responsable et créatif.
Quand?
24.04.2018 18:00
Où?
Site MIS 03 / Salle 3115
Avenue de l'Europe 20, 1700 Fribourg
Organisation
Institut interdisciplinaire d'éthique et des droits de l'homme/Département des sciences de la foi et des religions, philosophie
B. Schumacher/F.-X. Putallaz
bernard.schumacher@unifr.ch francois-xavier.putallaz@unifr.ch
Av. de Beauregard 13
1700 Fribourg
0263007344
Intervenants
Dom Mauro Lepori, Abbé général de l'Ordre cistercien
Pièces jointes

CYCLE:
La crise de l'autorité

Le constat semble sans appel : l’autorité s’effrite partout, en particulier dans la mentalité post-moderne. Aujourd’hui, qui dit autorité, dit crise de l’autorité, celle des parents, des professeurs, des médecins, des patrons, des hommes politiques, des représentants de la loi, des hommes d’Eglise, des intellectuels et même des forces de l’ordre. 
Dans une société où règnent l’égalité et l’individualisme, un ordre hiérarchique peut-il régner ? L’autorité est-elle encore possible ? Y a-t-il un art spécifique de son exercice ? Face à l’abondance des recettes que propose la littérature ambiante, la philosophie permet-elle  d'approfondir la notion et de renouveler le sens de l’autorité ? Mais au fait, l’autorité est-elle encore souhaitable ?
Plusieurs intervenants, issus de la psychologie, de la politique, de la médecine ou de la théologie éclaireront ces questions sous des jours nouveaux.

 
Autres événements dans le cycle
13.03.2018Soin d'autorité ou soin autorisé
27.03.2018Dieu, l'autorité première et vivifiante
10.04.2018L'autorité en crise: pourquoi?
17.04.2018L'ingérence du psy dans l'éducation et ses répercussions sur l'autorité
24.04.2018Servir de ferment à l'autorité de Dieu
01.05.2018Autorité et liberté
08.05.2018Autorité à l'école et autorité de l'école